Le (Haut) Potentiel Sensible, un créateur de possibles…

Le (Haut) POTENTIEL SENSIBLE ne serait-il pas une force, un atout, un allié pour traverser les épreuves de la vie, vivre la/sa vie en pleine conscience, faire des choix éclairés, nourrir des relations plus saines et porteuses? Ne serait-il pas clé pour créer des possibles dans tous les domaines de sa vie et à tout âge ? Mais au fait que signifie ce terme de « (Haut) Potentiel Sensible » ?

 » Fais attention! Il faut s’endurcir pour affronter les épreuves de la vie! », « Dans la vie quand on est trop gentil(le) ou sensible on se fait avoir! », « Oh tu exagère! Ça ne fait même pas mal », « Tu t’imagine toujours un tas de choses, c’est n’importe quoi », « Si à chaque fois qu’il se passe quelque chose tu réagis comme ça… », « Tu as toujours des idées farfelus! », « Fais bien les choses ou ne les fais pas! »…

Ces phrases, nous pourrions encore en lister de nombreuses. Tout comme les drivers (messages contraignants) dont nous parle l’analyse transactionnelle, les « Sois fort(e) », « Sois parfait(e) », « Fais plaisir », « Fais des efforts », « Dépêche toi » qui peuvent avoir une valeur éducative, elles peuvent aussi avoir des effets pervers lorsqu’elles deviennent une réponse systématique à toutes les situations et qu’elles régissent tous les comportements. Entendues ou insinuées consciemment ou inconsciemment par d’autres ou par soi dès l’enfance, ces injonctions viennent poser jugement, croyances et peurs qui peuvent à la fois impacter estime et confiance en soi et conditionner notre rapport à la sensibilité et aux incroyables potentiels qu’elle recèle !

Si nous prenons le temps d’observer bébés et enfants, nous pouvons voir au combien leur sensibilité voir, pour certains, leur haute sensibilité est un décodeur précieux pour être en relation et faire les premiers apprentissages. Toutefois, expériences et drivers peuvent amener à grandir en s’en éloignant. Et il n’est pas rare de percevoir ensuite la sensibilité et haute sensibilité (« hypersensibilité » comme elle est souvent nommée dans nos pays francophones) comme un fardeau, une caractéristique à masquer, étouffer, normaliser, opposer… par peur de ne pas « fonctionner » dans la société, d’être jugé voir même rejeté!

Alors en effet, être en connexion avec sa sensibilité, voir avec sa haute sensibilité n’est pas toujours de tout repos… Pourtant, elle donne accès à des sens en éveil, une belle intuition, une riche créativité, une conscience accrue, une empathie naturelle.

Mais que se cache t’il derrière le nom de ces 5 caractéristiques ? Quels points de vigilance? Quelles clés pour en prendre soin et les développer? Voici quelques réponses à ces questions :

Alors prêt(e)s à vous (re)connecter à votre (haute)sensibilité et lui laisser prendre sa place?

Prêt(e)s à découvrir les transformations, les pas à pas, les réflexions, les actions, les possibles que cela vous aidera à créer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *