COMMENT ACCOMPAGNER LA HAUTE-HYPER-ULTRA SENSIBILITÉ CHEZ MON ENFANT?

« Il reste de la peau sur la pomme, j’en veux plus! »

« Ça sent mauvais, je restes pas ici! »

« Mais pourquoi tu dis que maintenant tu détestes ce jeu et puis tu n’arrêtes pas de pleurer! Tu l’adorais, tu sais très bien attraper la balle. A la maison tu te débrouilles toujours super bien. Ce n’est pas parce que tu as fait tomber plusieurs fois la balle durant le match que tu va abandonner. Et arrête de dire que tu es nul! ».

« Il est bouleversé dès qu’il y a une situation qui lui semble injuste ou un conflit ».

 » A l’arrivée de sa petite sœur, mon fils semblait ravi et le clamait haut et fort. Toutefois, il a commencé a manifester un tas de peurs étranges ».

« Mon enfant perçois immédiatement si ce que l’on dit est en accord avec ce que l’on pense ou ce que l’on fait. La moindre incohérence, il la repère. Du coup pas toujours évident dans les relations et à l’école ».

« Un de mes enfants se fait repérer car il semble très effacé à l’école. Sans cesse on me demande s’il va bien, qu’il est « trop timide », « dans la lune ». Le second au contraire se fait remarquer car il réagit ou sur-réagit. On me dit qu’il est « trop » susceptible, trop de ceci et trop de cela. Le plus difficile pour moi, les jugements qu’on leur porte très rapidement et ces étiquettes qu’on leur colle. Alors oui, dans un cas comme dans l’autre ce n’est pas toujours simple, mais leurs réactions masquent des qualités incroyables, ne sont qu’une petite partie de qui ils sont. Si on prend le temps d’aller au delà du premier jugement… Sans compter que du coup en tant que parents nous sommes immédiatement jugés. Tu le surprotège trop, tu ne pose pas suffisamment de limites »…Je me retrouve du coup aussi à leur reprocher cette façon d’être!

Il n’y a pas qu’une seule manière de manifester son hypersensibilité ou son ultrasensibilité. Comme il existe plusieurs familles d’hypersensibilité chez l’enfant, celle-ci peut prendre différents aspects. Un enfant hautement sensible pourra par exemple être très en retrait, introverti, ou au contraire très démonstratif quant à ses émotions. En d’autres termes, il existe presque autant d’hypersensibilités que d’hypersensibles. D’autre part, Saverio Tomasella, dans son livre « J’aide mon enfant hypersensible à s’épanouir » précise que “l’ultrasensibilité est constitutive chez le tout-petit”. Elle concerne tous les nourrissons et tous les enfants jusqu’à 7 ans ou plus, alors qu’elle devient existentielle, ou “réactionnelle” après.

Alors, comment accompagner son enfant afin qu’il puisse grandir aux mieux, s’épanouir et faire de sa sensibilité une force?

Loin de moi l’idée de vous encourager à poser une étiquette « hypersensible » ou d’accepter tout comportement qui ne devrait pas l’être. En revanche, comprendre ce dont il s’agit, la façon dont cela peut se manifester chez votre enfant sera clé pour que vous puissiez identifier et l’inviter à identifier ses besoins. Le regard porté sur les situations rencontrées pourra également se transformer et vous permettre de créer des possibles avec votre enfant, de l’encourager à créer ses possibles avec bienveillance et responsabilité.

La haute sensibilité peut cristalliser des difficultés au quotidien, dans la vie de familiale et scolaire. Le parent peut se trouver confronté à un certain nombre de complications, se sentir submergé par des comportements qu’il ne comprend pas ou qui le dépasse.

Toutefois, tel que l’indique Elaine Aron, psychothérapeute, chercheuse en psychologie spécialisée sur ce sujet et auteur; ces enfants ne sont ni « trop sensibles », ni « trop timides », ni « trop intenses ». Comme l’évoque Saverio Tomasella, docteur en psychologie, pour déployer pleinement leurs fabuleux potentiels, ces enfants ont besoin d’être accueillis, appréciés, reconnus, valorisés, encouragés et que leurs besoins spécifiques, notamment de calme et de repos, soient reconnus et respectés.

Et vous parents, vous avez également besoin pour déployer pleinement vos fabuleux potentiels de parent d’enfant hautement sensible, d’être accueillis, appréciés, reconnus, valorisés, encouragés et que vos besoins spécifiques soient reconnus et respectés.

Le livre d’Elaine Aron est un précieux guide pour les parents qui souhaitent avoir des clés de compréhension et d’accompagnement afin d’aider leur enfant à réguler la surstimulation, les émotions intenses, l’éventuelle timidité pour certains, le mieux vivre à l’école et en famille. En voici un aperçu:

Mon enfant est hautement sensible !

Je ne peux que vous inviter également à explorer la piste relative à l’intégration des réflexes archaïques/primitifs. Voici quelques articles dans lesquels j’en parle plus précisément.

Et si vous vous demandez si votre enfant présente une haute-hyper-ultra sensibilité, voici un questionnaire qui a été proposé par Elaine Aron. Précisons qu’aucun test psychologique n’est suffisamment fiable pour définir une personne dans toute son unicité, complexité, subtilité, ni même pour justifier à lui seul des choix éducatifs.

Besoin d’être accompagnés?

POUR RECEVOIR MES ACTUALITés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *