LE TDAH, C’EST QUOI? LE TDAH EN BANDE DESSINEE

Qu’est ce le TDAH? comment cela se traduit-il? TDAH, pas TDAH, comment le savoir? Pourquoi le savoir et que faire? Pour explorer ces questions, découvrez la BD réalisée par Linda Orazza, une autre façon de parler sérieusement de ce sujet.

https://tdahbe.files.wordpress.com/2016/10/bd-tdah.pdf

D’autres questions sur le TDAH ou du moins sur des manifestations similaires? Découvrez les replay des deux conférences co-animées avec Bérangère Mainguy de Zybra , accessibles jusqu’au 31 janvier 2021. Nous y parlons trouble de l’attention, bougeotte/hyperactivité, lien avec nos réflexes, pistes psychocorporelles et psychopédagogiques pour faciliter quotidien et scolarité.

https://www.billetweb.fr/replay-conference-tda
https://www.billetweb.fr/replay-bougeotte-hyperactivite-piste-des-reflexes

APPRENTISSAGE & DEVELOPPEMENT, UNE SYNERGIE TÊTE-CORPS-COEUR?

Aujourd’hui, focus sur le CORPS, le corps qui peut être un réel allié tant dans les apprentissages que dans notre développement moteur, cognitif, affectif et social.

Lorsque l’on prend le temps d’observer un bébé que pouvons nous constater?

Qu’il va passer la plus grande partie de son temps à explorer le monde, à apprendre et à développer ses capacités motrices, cognitives et sociales grâce au mouvement, à partir de son corps. Pour cela il va être aidé dès ses premiers instants et premières années de vie par le programme de mouvements involontaires que sont ses réflexes primitifs. Je ne cesse de m’émerveiller de cet incroyable potentiel infini déployé par l’humain et des enseignements incroyables que bébés et enfants nous transmettent innocemment et modestement.

Pour explorer plus précisément ce sujet, je vous laisse découvrir si ce n’est déjà fait, les articles portant spécifiquement sur les réflexes.

Bien évidemment, même si cet article se veux mettre à l’honneur l’intelligence du corps et la synergie tête, corps, coeur, je tiens à préciser que la relation (avec la/les figures d’attachement tout d’abord puis l’ensemble des relations qui vont se créer), va jouer aussi un rôle précieux tant dans les premières explorations, apprentissages et développements que dans celles et ceux à venir.

Revenons au corps et à ses incroyables talents! Nous pouvons constater que le rapport au corps, le rapport à l’intelligence n’a cessé d’évoluer dans nos sociétés notamment dans notre société occidentale. Nous commençons a peine à réintégrer une vision « holistique », « intégrative » de l’humain tant dans le domaine de la santé, que dans le domaine éducatif. Il y a de nombreuses choses à évoquer à ce sujet! C’est pour cela que je vous invite a aller explorer le « Cerveau & Psycho » qui consacre un dossier complet sur ce thème « Quand le corps stimule la pensée ».

https://www.cerveauetpsycho.fr/tags/corpshttps://www.cerveauetpsycho.fr/tags/corps

L’accompagnement des enfants, jeunes et adultes rencontrant notamment des difficultés d’apprentissage, de développement, de comportement m’a amené a me questionner plus amplement sur la place du corps et de ses interactions avec le cerveau et la sphère émotionnelle. Un immense champ des possibles est ouvert!

Je terminerais donc sur cet extrait d’un article de Françoise Lotstra dans les « cahiers de psychologie clinique » qui indique que le corps à l’insu de la conscience ne cesse de résoudre des situations complexes, qu’il possède ses signaux, ses systèmes d’information et de commande. « Parfois, il ouvre la voie à une possible transmission de l’indicible, l’inimaginable, l’incompréhensible, le non-symbolisable. Le corps a ses mémoires. Dès lors qu’on accepte qu’il n’y a pas de différence entre le corps et l’esprit, qu’il n’y a pas de pensée sans corps ni de corps sans pensée, une réflexion devient possible sur l’intelligence des corps. »

Et pour vous accompagner:

ACTIF…HYPERACTIF?

« Elle bouge tout le temps, sur sa chaise! Au moment du repas, si elle peut se lever 10 fois, elle le fait. Le temps du repas se termine régulièrement en conflit. En plus de cela elle ne supporte pas les étiquettes des vêtements, ni les vêtements serrés. Dans le quotidien s’habiller peut vite déclencher des crises. C’est épuisant! »

« En classe il gigote tout le temps sur sa chaise ce qui gêne les camarades. J’avoue que cela m’agace également. Et quant il ne gigote pas, il est en mode avachi! Je vois bien qu’il a des difficultés de concentration et de mémorisation. J’aimerai bien l’aider mais lorsqu’ils sont 25 élèves, autant dire que c’est compliqué ».

« Il a des problèmes d’énurésie. Comment l’aider? Je vois bien qu’il a honte et perd confiance en lui. Nous avons fait tous les examens nécessaires et aucun problème fonctionnnel. Nous avons aussi entrepris un suivi psychologique. Il y a eu du mieux mais cette problématique perdure… »

« J’ai peur pour sa scolarité. Il s’en sort plutôt bien dans les apprentissages mais régulièrement il à des mots dans son carnet à cause de son comportement agité tant en classe que dans la cours de récré. Pourtant il est foncièrement gentil, créatif et a envie de bien faire! C’est dur de voir qu’on lui colle des étiquettes si jeune. Sans compter les jugements des uns et des autres sur notre façon d’éduquer. Plus on lui dit des choses négatives sur lui, plus j’ai l’impression que lui même y croit et se comporte de plus en plus mal. Et puis j’appréhende même le moment ou je vais le chercher à l’école. Presque tous les jours j’ai le droit à un retour négatif! Franchement j’ai peur, parfois honte, parfois ça me met en colère ».

« Je sais que je bouge tout le temps mais je peux pas m’arrêter! »

« On dirait qu’il est monté sur ressort, il ne tient pas en place, se tortille dans tous les sens, tombe de sa chaise, se lève et se rassoit sans cesse, grimpe/court/saute à des moments inopportuns, parle trop, fait des gestes avant même de réfléchir. On vient de lui diagnostiquer un TDAH. Je ne sais pas si ça nous soulage ou pas de savoir cela. Je me dis que ça va nous aider dans l’échange avec l’école. »

Ces retours que me font enfants, parents, professionnels de la petite enfance, enseignants sont réguliers. Peut-être même les entendez-vous dans votre entourage ou les comprenez très bien car vous vivez certaines de ces situations au quotidien.

Alors… tout simplement actif? Hyperactif? Peut on vraiment parler d’excès de mouvement, d’impossibilité de demeurer immobile et même d’hyperactivité? Quelle place le mouvement peut-il avoir sur le développement moteur, affectif et cognitif? La piste des réflexes primitifs serait elle une piste à explorer tant pour porter un regard différent sur les difficultés rencontrées que pour retrouver apaisement, confort, améliorations et ainsi créer des possibles dans sa vie familiale, sociale, scolaire et même professionnelle si cette question vous touche notamment en tant qu’adulte?

Nous tenterons d’apporter quelques réponses avec Bérangère Mainguy de Zybra lors de la dernière conférence en ligne du « Cycle Apprentissage et pistes des réflexes archaïques » portant sur la « Bougeotte/L’hyperactivité ». Celle-ci affichant déjà complet, vous pouvez si vous le souhaitez vous inscrire au REPLAY qui sera accessible dès le 7 décembre 2020 et ceci jusqu’au 31 janvier 2021.

https://www.billetweb.fr/replay-bougeotte-hyperactivite-piste-des-reflexes

Et pour vous accompagner: