Retour d’expérience : quand les réflexes permettent de prendre de la hauteur 

« Poupoune » dans une télécabine à 2000 mètres d’altitude

Vous la voyez la petite fille tranquillement assise dans sa poussette dans une télécabine à 2000 mètres d’altitude ? Je vous présente Poupounette ! * 

Et si je vous disais que la poupounette en question, il y a quelques mois, il était impensable de l’installer dans sa poussette ? Qu’elle faisait des crises de panique en montant dans un bus ou en prenant l’ascenseur ? Que sa maman, désemparée, mettait beaucoup de temps à la consoler dans ces situations… 

Nous avons travaillé ensemble lors d’une séance, couplée à des exercices à la maison, pour l’aider à intégrer  le réflexe dit RTL (Réflexe Tonique Labyrinthique) et le réflexe dit RTAC (Réflexe Tonique Asymétrique du Cou). Ces deux réflexes émergents pour l’un à 12 semaines in utéro et pour l’autre à 18 semaines in utéro pour venir s’intégrer l’un à 4 mois et l’autre à 6 mois.  Lorsque ces réflexes s’intègrent, ils laissent place à des mouvements volontaires et permettent entre autre équilibre, coordination, orientation dans l’espace, concentration, facilités pour monter et descendre les escaliers, compréhension de la symétrie,… 

Voilà une chouette photo de vacances et un retour d’expérience qu’il m’a fait plaisir de recevoir cet été. Une façon simple de vous expliquer les bénéfices et applications concrètes que peuvent apporter les réflexes au quotidien.

N’hésitez pas à me partager les vôtres.

Et pour ceux qui le souhaitent, je vous mets le lien vers l’article que j’avais rédigé pour vous présenter en détail les réflexes ici

* c’est sa maman qui l’appelle comme ça. On vous rassure, elle a un vrai nom !